12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close
  • Accueil
  • Carl Marotte de Lance et compte poursuit son ancien agent

Carl Marotte de Lance et compte poursuit son ancien agent

Carl Marotte de Lance et compte poursuit son ancien agentHPQ

L'acteur qu'on a particulièrement suivi dans la série culte québécoise Lance et compte, en tant que Pierre Lambert, et dans Penthouse 5-0 poursuit présentement son ex-agent pour 34 000$. Carl Marotte a entrepris cet acte judiciaire après avoir découvert que son ancien représentant, Luc Myre, ait possiblement encaissé des cachets à son insu.

Par l'entremise du Journal de Montréal, on apprend que les documents de la poursuite déposée le 2 octobre dernier au Palais de justice de Montréal mentionnent : « En fin d'avril 2019, [Carl Marotte] a découvert que sa signature a été contrefaite pour endosser des chèques qui ont été envoyés à [son agent Luc Myre] pour son compte relativement à diverses prestations. »

Ce sont 33 912,61$ en cachets qui n'auraient jamais atterri dans les comptes de Carl Marotte au cours de cette fraude alléguée subie. Aucun autre détail concernant la période de cette dernière et le nombre de chèques en cause n'a été révélé. On sait cependant que des intérêts et des frais d'indemnité sont réclamés par l'artiste.

Le comédien de 60 ans et son ancien agent se seraient toutefois entendus à l'amiable au cours de l'été dernier, après quoi M. Myre n'aurait pas donné suite. Le document de cour révèle : « La considération d'un règlement amiable de la présente affaire a abouti à une proposition de quittance à la demande du défendeur dont les termes n'ont aucunement été honorés par lui à date. » M. Marotte a alors mis en demeure son ancien collègue, constatant que ce dernier ne se conformait pas à l'accord établi plus tôt.

Toujours selon les documents de la poursuite, Luc Myre aurait finalement noté dans un courriel « la malversation d'une de ses employées relativement aux fonds destinés » à Carl Marotte. L'acteur de Lance et compte s'est tout de même tourné vers les tribunaux afin de revoir la couleur de son argent, alors que son ex-agent « refuse ou néglige de payer » la somme réclamée.

En direct de 06:00 à 09:00
2068
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.