12x12 close outline12x12 edit12x12 headphones12x12 headphones outline12x12 pause outline12x12 pause12x12 play outline12x12 play12x12 stop12x12 stop outline12x12 envelope outline12x12 video outline12x12 download outline12x12 share outline12x12 share12x12 caret up outline12x12 caret right outline12x12 caret left outline12x12 caret down outline16x16 arrow right16x16 arrow left16x16 back to top16x16 caret up16x16 caret right16x16 caret left16x16 caret down16x16 check16x16 clock16x16 download16x16 envelope16x16 heart16x16 headphones16x16 info16x16 map pointer16x16 music16x16 pause16x16 phone16x16 photo16x16 play16x16 print16x16 search16x16 stop16x16 share16x16 warning16x16 talk16x16 user16x16 overflow horizontal16x16 overflow vertical16x16 microphone16x16 arrow left outline16x16 arrow right outline16x16 caret down outline16x16 caret top outline16x16 caret left outline16x16 caret right outline16x16 calendar outline16x16 headphones outline16x16 info outline16x16 pause outline16x16 play outline16x16 stop outline16x16 user outline16x16 warning outline16x16 apple16x16 facebook16x16 google16x16 instagram16x16 rss16x16 twitter16x16 youtube16x16 maboutiqueradio16x16 cart16x16 thumbs down16x16 thumbs up16x16 volume down16x16 mute16x16 volume up16x16 close16x16 spotify12x12 arrow left outline12x12 arrow right outline16x16 link
  • Accueil
  • Réouverture des écoles primaires | 11 mai en province, 19 mai dans le Grand Montréal

Réouverture des écoles primaires | 11 mai en province, 19 mai dans le Grand Montréal

Réouverture des écoles primaires | 11 mai en province, 19 mai dans le Grand MontréalGetty Images / E+

35:00

8:20

Comme il l’avait promis, le premier ministre du Québec François Legault a déposé, lundi, son plan de réouverture des écoles et des services de garde de la province.

Après avoir indiqué que la situation de la pandémie de la COVID-19 était assez stable au Québec, François Legault a annoncé que les écoles primaires et les services de garde allaient rouvrir le 11 mai en province et le 19 mai dans le Grand Montréal et ses banlieues.

«Si jamais la situation s'empirait dans les prochains jours, on va se réajuster. Les mots importants sont ''graduel'' et ''prudence''. 

«Je répète que l'école ne sera pas obligatoire. Les parents qui préfèrent garder leurs enfants à la maison ne seront pas pénalisés. Il va avoir du travail qui va être fait auprès des enfants qui restent à la maison»

Les enfants du primaire et dans les garderies devront garder une distanciation sociale de deux mètres. 

Les classes seront composées d'un maximum de 15 élèves.

Comme ce sera plus difficile d'obtenir cette distanciation en garderie, les éducatrices seront invitées à porter un masque de protection. 

Québec n'a pas exclu la possibilité de faire des tests de détection de la COVID-19 dans les écoles une fois le processus de retour enclenché. 

Secondaire, cégeps et universités

Quant aux écoles secondaires, cégeps et universités, ces établissements d'enseignement n'ouvriront pas leurs portes à nouveau avant la fin du mois d'août.  

«Les étudiants du secondaire, du cégep et des universités utilisent davantage le transport en commun, donc, ça pose un problème additionnel pour garder la distance de deux mètres. Et c'est plus facile pour ces étudiants de suivre des cours à distance avec leurs enseignants qui ont déjà commencé à le faire. Mais on va leur demander de le faire davantage»

5 raisons pour rouvrir les écoles primaires et garderies

François Legault a énuméré les cinq raisons qui l'ont poussé à rouvrir les écoles primaires et les garderies:

1- Pour le bien des enfants, surtout pour ceux et celles qui ont des difficultés d'apprentissage. Il ne faut pas que ces enfants restent six mois sans aller à l'école et sans suivi. 

2- Le risque est limité pour les enfants en santé. Par contre, les enfants avec une maladie chronique devront demeurer à la maison. 

3- La situation est sous contrôle dans les hôpitaux. 

4- Décision prise en accord avec la santé publique

5- «la vie doit continuer», a dit le PM. 

«Je veux être bien clair, on rouvre nos écoles pour des raisons sociales et parce que la situation est sous contrôle»

Toujours pas de rassemblements 

Malgré l'annonce de ce plan de réouverture des écoles, le directeur national de santé publique, Horacio Arruda, a tenu à réitérer que cela ne changeait en rien les directives de distanciation sociale et l'interdiction des rassemblements. 

«Malgré le déconfinement, les populations à risque demeurent à risque. Ce n'est toujours pas le temps de faire des partys ou des soupers en famille avec des personnes âgées. On a encore des contraintes avec les personnes âgées» 

En direct de 00:00 à 09:00
0
100
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.